LPO France

En 2023, la LPO France proposera des webinaires à destination des coordinateurs de Refuges LPO, afin d’affûter leurs connaissances en génie écologique.

  • Date : décembre 2022
  • Axes d’intervention : Eco-Responsabilité

A propos de l’association

Créée en 1912, la LPO est aujourd’hui la première association de protection de la nature en France, en volume d’activités et nombre d’adhérents. Reconnue d’utilité publique, elle s’est donné pour mission d’agir en faveur de la biodiversité via des actions visant à :

– Connaître et protéger les espèces, via des programmes de sauvegarde d’espèces vulnérables en France et des plans d’action nationaux et européens, ou bien des missions de plaidoyer ;

– Préserver les espaces naturels, notamment les 27 réserves naturelles nationales ou régionales gérées par ses équipes. Ses salariés experts réalisent également des études d’impact et émettent des recommandations sur la préservation du patrimoine naturel pour des acteurs publics ou privés.

– Sensibiliser et mobiliser tous les publics, à travers des ateliers, sorties et séjours nature, conférences, expositions…

Des formations en ligne pour les coordinateurs de refuges LPO

Créée en 1921, la démarche « Refuges LPO » propose aux particuliers, établissements, collectivités et entreprises de s’engager à protéger la faune et la flore sauvages, le sol et l’environnement en appliquant une charte de bonnes pratiques. Avec plus de 47000 inscrits, elle constitue le premier réseau de jardins écologiques de France, couvrant une surface de plus de 60000 hectares.

En 2023, la LPO France organisera des formations en ligne adressées à ses 130 coordinateurs de réseau Refuges. Quatre webinaires de deux heures seront organisés et animés par un.e salarié.e de l’équipe Refuges LPO avec l’appui d’intervenants experts. Ils permettront de consolider les connaissances des coordinateurs sur des thématiques liées à la biodiversité au jardin (installation et gestion des haies, création d’une mare, revégétalisation des sols, arbres et végétaux indigènes, pollution lumineuse et pollinisateurs, adaptation au dérèglement climatique…) avant de les diffuser à l’ensemble des membres du réseau, enregistrements et supports pédagogiques à l’appui.