Le Sens de l’Humus

Au jardin Pouplier, à Montreuil, l’association Le Sens de l’Humus met en œuvre un programme d’actions écologiques, agro-écologiques, éducatives, sociales et culturelles, pour renforcer la connaissance du vivant, le défendre et le valoriser.

  • Date : décembre 2022
  • Axes d’intervention : Eco-Responsabilité

A propos de l’association

Créée en 2006, l’association Le Sens de l’Humus est basée au coeur de la zone naturelle et patrimoniale des Murs à Pêches, à Montreuil. Sur 34 hectares non construits, ce territoire, où étaient jadis pratiquées la culture d’arbres fruitiers, le maraîchage et l’horticulture, est à la fois un refuge pour la biodiversité dans un environnement francilien très urbanisé et un territoire d’expérimentations sur les savoir-faire en jardinage naturel. L’espace est idéal pour mieux connaître, défendre et valoriser le vivant. Pour ce faire, Le Sens de l’Humus y déploie des actions écologiques, agro-écologiques, éducatives, sociales et culturelles, développées dans un esprit de partage et d’organisation collective.

Au jardin Pouplier, à la rencontre de la biodiversité

Investi par l’association en 2010 et classé Jardin Remarquable en 2019, le Jardin Pouplier est composé de cinq parcelles en longueur jalonnées par des murs à pêches, sur une surface totale de 7000 m2.

En 2023, la Fondation d’entreprise Rustica y soutiendra financièrement un projet de valorisation de la biodiversité en deux volets. Le premier concerne la gestion et l’aménagement du Jardin selon des principes stricts de jardinage écologique, afin d’en faire un jardin témoin pour la préservation de la biodiversité et la gestion des déchets verts. : non utilisation d’intrants chimiques, réemploi systématique de toutes les ressources naturelles (déchets verts, composts alimentaires et de toilettes sèches), protection de la vie du sol à grâce à gestion des paillages et réduction de la quantité d’eau nécessaire à l’arrosage ; recherche d’autonomie (récolte et ensachage des graines, production de plantes sauvages et indigènes, bouturage).  Le second couvre l’animation d’ateliers gratuits à destination du grand public et des scolaires sur la préservation/restauration de la biodiversité au jardin, avec neuf ateliers à destination des adultes (trois ateliers de découverte sur les oiseaux, les chauves-souris et les insectes ; quatre ateliers théorico-pratiques sur les techniques et astuces pour faire de son jardin un haut lieu de biodiversité ; un chantier de végétalisation de la future palissade du jardin ; un atelier de découverte de la vie de la mare et plantation de plantes aquatique) et quatorze ateliers à destination des scolaires des écoles de Montreuil et de Pantin.